Traitement hypothyroïdie: synthétique, naturel et médicinal

Traitement de l’hypothyroïdie : Les traitements oubliés

 

Bien que le traitement de l’hypothyroïdie soit en France majoritairement axé autour des hormones de synthèse, des solutions alternatives existent. D’ailleurs, ces solutions naturelles prévalaient avant l’existence de la Lévothyroxine de synthèse. Nous verrons qu’il existe en réalité 3 types de traitements de l’hypothyroïdie.

 

Diagnostique par analyse sanguine

Le diagnostic de l’hypothyroïdie consiste à mesurer le taux de TSH et parfois le taux de thyroxine (l’hormone thyroïdienne) dans votre corps. Les médecins, pour concrétiser cela, se basent sur vos symptômes et les résultats des tests sanguins. Un faible taux de thyroxine et un taux élevé de TSH indiquent une hypoactivité de la thyroïde.  En effet, votre hypophyse produit plus de TSH dans le but de stimuler votre glande thyroïde à produire plus d’hormones thyroïdiennes.

Il est possible de diagnostiquer les troubles thyroïdiens beaucoup plus tôt et bien avant que vous n’éprouviez des symptômes. Comme le test de TSH est le meilleur test de dépistage, votre médecin vérifiera probablement en premier la TSH et effectuera ensuite un test d’hormone thyroïdienne si nécessaire.

Les tests de TSH

Les tests de TSH jouent également un rôle important dans le traitement de l’hypothyroïdie. Ils permettent à votre médecin de déterminer la bonne dose de médicament, au début et au fil du temps.

En outre, les tests de TSH servent à diagnostiquer une affection appelée Hypothyroïdie subclinique qui généralement ne montre aucun symptôme. La seule manière de repérer cette affection consiste à observer vos taux sanguins de triiodothyronine et de thyroxine. D’habitude ils sont normaux, mais c’est le taux de TSH qui dépasse la normale. traitement de l’hypothyroidie tes

Les tests sanguins pour déceler les problèmes thyroïdiens peuvent être influencés par certains facteurs. Le premier est un médicament anticoagulant appelé héparine. L’autre est appelée biotine, une vitamine consommée en tant que supplément autonome ou en tant que composante d’une multivitamine. Si vous prenez des médicaments ou des suppléments, informez-en votre médecin avant de faire des analyses sanguines.

 

1/ Le traitement synthétique

C’est la catégorie de traitement la plus couramment utilisée.  Il s’agit de l’hormone thyroïdienne synthétique lévothyroxine (Levo-T, Synthroid, etc…) qui cherche à rétablir les taux d’hormones nécessaires pour réduire les signes et symptômes de l’hypothyroïdie. Comme le traitement à la lévothyroxine durera probablement toute la vie, la dose dont vous avez besoin peut changer, car votre médecin vérifiera votre taux de TSH chaque année.

traitement synthétique hypothyroidie

La détermination du bon dosage est long et délicat

Votre médecin vérifiera votre taux de TSH après six ou huit semaines de traitement. Cette démarche permet de déterminer la posologie appropriée de lévothyroxine. Après cela, les taux sanguins sont généralement contrôlés six mois plus tard. Une quantité excessive de l’hormone peut causer des effets secondaires, tels que :

  • Augmentation de l’appétit
  • Insomnie
  • Palpitations
  • Tremblements

Si vous souffrez de coronaropathie ou d’une hypotyroidie grave, alors votre médecin peut entamer le traitement avec une posologie de médicaments assez modérée, puis au fur et à mesure du temps, il augmentera la dose. L’hormonothérapie de substitution progressif donne à votre cœur la possibilité de s’adapter à la croissance de son métabolisme.

La lévothyroxine est peu couteuse à la fabrication. Attention cependant, en cas de changement de marque, les dosages doivent être réévalués par votre médecin.

Il est important que vous poursuiviez le traitement même si vous vous sentez mieux. En cas d’arrêt ou de va et vient dans le traitement, l’hypothyroïdie réapparaitra progressivement.

Consommation adéquate de la lévothyroxine

Il existe des médicaments, suppléments et même certains aliments pouvant affecter votre capacité à consommer/ absorber de la lévythyroxine. Dans ce cas, parlez-en à votre médecin notamment si vous consommez de grandes quantités de produits à base de soja, si vous suivez un régime riche en fibres ou encore si vous prenez les médicaments suivants :

  • Suppléments de fer ou multivitamines contenant du fer
  • L’hydroxyde d’aluminium, que l’on trouve dans certains antiacides
  • Suppléments de calcium

Vous devez être très attentif(ve) quant à la consommation de la lévothyroxine, car pour avoir de bon résultats rapidement, vous devez suivre quelques routines. Prenez la lévothyroxine à jeun et de façon régulière. Quand vous la prenez le matin, attendez une heure avant de manger ou avant de prendre d’autres médicaments. Si vous le prenez au coucher, alors il est préférable d’attendre quatre heures après votre dernier repas ou collation. Si vous oubliez de prendre une dose de lévothyroxine, prenez deux comprimés le lendemain.

L’hypothyroïdie infra-clinique

Discutez de votre cas à votre médecin si jamais vous souffrez d’hypothyroidie subclinique. Si le taux de votre taux de TSH augmente légèrement, alors votre médecin ne pourrait vous prescrire une hormonothérapie thyroïdienne, car le traitement pourrait être nocif. En revanche, si votre taux de TSH est élevé, les hormones thyroïdiennes réguleront votre taux de cholestérol. Ils amélioreront également la capacité de pompage de votre cœur ainsi que son niveau d’énergie.

 

2/ Traitement de l’hypothyroïdie: Les médicaments alternatifs

Bien que les médecins prescrivent la thyroxine synthétique, sachez tout de même qu’il existe des extraits naturels contenant des hormones thyroïdiennes provenant des glandes thyroïdiennes de porcs et renferment de la thyroxine et de la triiodothyronine. Cette dernière est indispensable à votre corps, alors que les médicaments synthétiques pour la thyroïde ne contiennent que de la thyroxine. Les extraits sont disponibles sur ordonnance seulement et ne doivent pas être confondus avec les concentrés glandulaires vendus dans les magasins d’aliments naturels. Ces produits ne sont pas réglementés par les autorités,  leur activité et leur pureté ne sont pas garanties.

Les Extraits Desséchés de la Thyroïde (ETTD) pour soigner l’hypothyroïdie

L’extrait thyroïdien desséché (ETTD), également connu sous le nom de thyroïde naturelle desséchée (END) et thyroïde porcine, est un médicament sur ordonnance fabriqué à partir de glandes thyroïdiennes desséchées (séchées) d’animaux. Les médicaments ETTD dont les marques Armour Thyroïd, Nature-Throid, NP Thyroïd et WP Thyroïd, existent depuis des décennies et demeurent populaires dans certains pays pour remplacer les hormones de synthèse dans le traitement de l’hypothyroïdie.

Histoire

Utilisées pour la première fois au début des années 1890, les hormones thyroïdiennes naturelles, principalement l’ETTD, étaient le traitement de référence de l’hypothyroïdie jusque vers le milieu des années 1970.

Les premières hormones thyroïdiennes provenaient des glandes thyroïdiennes des vaches, mais la société Armour Meat a changé la donne depuis 1900 en fabricant des médicaments thyroïdiens. Depuis lors, elle s’élance dans sa propre commercialisation de thyroïde naturelle desséché de porcs que l’on appelle Armour Thyroïd. Aujourd’hui, tous les ETTD que vous connaissez proviennent désormais du porc.

L’ETTD contient de la thyroxine (T4) et de la triiodothyronine (T3), ainsi qu’une hormone appelée calcitonine et d’autres composants. Une glande thyroïde humaine normale produit également de la T4, de la T3 et de la calcitonine.

Modification de préférence de prescription du corps médical

Les médecins hésitaient à prescrire de la T4 synthétique lorsqu’elle a été mise sur le marché en 1950. En effet, ils craignaient que la T4 ne contenant pas de la T3 ne puisse entrainer des carences en T3 tel que le DTE. En outre, la T4 était plus cher que le l’ETTD. Par contre, ce dernier commençait aussi à inquiéter les gens parce que non seulement sa durée de conservation était limitée, mais il contenait également une quantité variable d’hormones actives (c’est-à-dire que des fois il contenait la quantité nécessaire d’hormones tandis que des fois, il ne contenait rien du tout).  Depuis cette époque-là, l’ETTD a une mauvaise image. On a quand même essayé de nettoyer cette image en révisant les normes auprès de la Phramacopeia des Etats-Unis qui d’ailleurs ont rendu sa puissance stable, mais en vain.

AU début des années 70, de plus en plus de médecins prescrivent la lévothyroxine comme seul et unique traitement de l’hypothyroïdie. En 1974, les recommandations thérapeutiques proclamaient la lévothyroxine comme étant le « médicament de choix ». Malgré la préférence pour la lévothyroxine, l’ETTD a commencé à réapparaître dans les années 1990 alors que l’intérêt pour la médecine naturelle grandissait. À cette époque, les patients qui subissaient des effets négatifs aux traitements synthétiques ont commencé à des traitements alternatifs.

A qui est-ce destiné ?

Certaines personnes obtiennent des résultats médiocres avec les moyens de traitements de l’hypothyroïdie à la lévothyroxine. Certains patients continuent de faire état de symptômes hypothyroïdiens et/ou ont de faibles taux de T3 même si leur taux de TSH est normal. La science n’a malheureusement pas de compréhension exacte du phénomène, mais cela pourrait être dû à des problèmes de communication entre la glande pituitaire, la thyroïde et l’hypothalamus, qui travaillent tous ensemble pour stimuler la production d’hormones thyroïdiennes.

Si, actuellement, vous prenez de la lévothyroxine (dont les marques Synthroid, Levoxyl, Unithroid et Tirosin etc…) et que votre état ne s’est pas amélioré, alors vous pourriez ajouter de la liothyronine (T3 synthétique) ou passer à l’ETTD.

Les avantages

Comparé à la Lévothyroxine, la consommation de l’ETTD présente les avantages suivants :

  • Moins de problème de mémoire
  • Pas de problème de surpoids, au contraire beaucoup de personnes réussissent à mieux réguler leur poids
  • Plus faible fatigue / Meilleure forme

Armour Thyroid est la marque la plus connue de thyroïde desséché, mais d’autres marques d’ETTD comme Nature-Throid, ou WPThyroïd existent. Attention cependant aux extraits vendus sans ordonnance sur internet, il ne s’agit souvent pas exactement du même produit. Vous ne devriez jamais prendre ce type de produit sans l’avis de votre médecin.

Inconvénients

Le traitement de l’hypothyroïdie à l’ETTD présente tout de même quelques inconvénients comme:

  • Ruptures de stocks et instabilité de marché:

comme ce fut le cas entre 2009 et 2010, l’ETTD. peut-être en rupture de stock. Etant à base de porc, l’ETTD dépend énormément des conditions du marché du porc. Par exemple, une épidémie de diarrhée porcine a anéanti 8 millions de porcs aux Etats-Unis en 2013. Cette épidémie a fait grimper les prix des produits porcins, y compris le DTE.

  • Problèmes hormonaux

La qualité de T3 et TA dans l’ETTD peut être changeante et cela peut provoquer des difficultés à trouver le bon dosage chez certaines personnes. Les animaux ont des équilibres hormonaux différents de ceux des humains. L’ETTD contient un rapport de 4:1 de T4/T3 ; les humains présentent un rapport de 14:1. Cela peut se traduire par des niveaux élevés de T3 chez les personnes qui prennent de l’ETTD. Comme le T3 est environ quatre fois plus fort que le T4, on craint que la prise d’ETTD ou d’une combinaison synthétique de T4/T3 (lévothyroxine et liothyronine) ne provoque temporairement une thyrotoxicose deux à quatre heures après sa prise.

La thyrotoxicose est une affection qui survient lorsque vous avez trop d’hormones thyroïdiennes dans votre corps. Pour lutter contre ce problème, si vous prenez un traitement ETP ou un traitement synthétique T4/T3, vos niveaux de T4 et de T3 doivent être testés dès le matin pour vous assurer que même quand ils sont à leur maximum, ils se situent toujours à un niveau normal.

  • Grossesse

Le développement neurologique normal du fœtus pendant les 18 premières semaines de la grossesse dépend du taux de la T4 et T3. Étant donné que le rapport T4:T3 est beaucoup plus faible avec la thyroïde desséchée (4:1 chez le porc vs 14:1 chez l’humain), la thyroïde desséchée ne devrait généralement pas être utilisée chez les femmes en âge de procréer.

  • Véganisme, végétarisme et Islam,

Suivant vos principes religieux ou vos habitudes alimentaires, vous ne serez pas en mesure de consommer ces extraits naturels, vous n’avez alors pas d’autres choix que de vous tourner vers des remèdes 100% synthétiques ou vers un rééquilibrage médicinal.

 

3/ Traitement de l’hypothyroïdie par rééquilibrage médicinal

Moins pratiqué en France mais très utilisé en extrême orient, le rééquilibrage médicinal prend le contrepied des deux traitements précédents. Les traitements synthétiques et l’ETTD ont pour objectif d’injecter dans le corps des hormones thyroïdienne externes. Ces traitements sont des traitements à vie.

Traitement medicina hypothyroidie

Au contraire, le rééquilibrage médicinal vise plutôt à stimuler le système hormonal globalement de façon à réduire au maximum la dépendance aux produits externes. L’apport d’hormone externes affaiblit la capacité naturelle de la thyroïde à produire ses propres hormones.  On oublie souvent que la thyroïde est une glande fonctionnant de concert avec les autres glandes du système endocrinien. En stimulant ou en inhibant le fonctionnement de glandes, il est possible de jouer sur la capacité de la thyroïde à sécréter ses hormones.

Il s’agit donc d’un coté, de réduire l’exposition aux composants qui agissent négativement sur la thyroïde, et de l’autre, d’augmenter la proportion de composants favorables à son fonctionnement.

t

Inconvénients:

  • Processus à long terme

Contrairement à l’apport externe d’hormone, les rééquilibrages doivent s’implémenter sur la durée et demandent de l’investissement personnel. Il ne sont donc pas fait pour tout le monde. Même

  • Difficulté d’implémentation

Rares sont les médecins qui souhaitent accompagner leurs patients dans cette voie. Pourtant, des traitements naturels ont montré leur efficacité par le passé, qu’ils soient d’origine animal, comme les extraits desséchés, ou d’origine végétale, toujours utilisés dans certaine partie du monde.

Avantages:

  • Excellente compréhension de la chimie interne du corps

Beaucoup de lecteurs sont étonnés de découvrir ce qu’aucun médecin ne leur avait révélé au sujet de leur thyroïde. A savoir qu’il s’agit d’une glande dont le fonctionnement est totalement dépendant du fonctionnement des autres partie du système hormonal. Beaucoup de patients ont terminé par découvrir que leur problème thyroïdien n’était lui même que le symptôme d’un déséquilibre plus global.

Le rééquilibrage médicinal offre une vision globale du corps humain, en permettant de mieux saisir l’impact de certaines catégories d’aliments, l’impact du sommeil ou même même comment votre travail peut ruiner le fonctionnement de votre thyroïde, même si vous êtes assis à votre bureau toute la journée.

  • Atténuation ou suppression des potentiels effets secondaires secondaires

Beaucoup de patients sont victimes d’effets secondaires. Des études indépendantes ont montré que l’ampleur des effets secondaires des traitements synthétiques était largement sous-estimé pas les pouvoirs publics. Le rééquilibrage médicinal permet d’atténuer la dépendance aux substances chimiques externes sources de ces effets secondaires.